Transport XX

  • Date de transport : 19/04/1943
  • Départ de Dossin: 1631
  • Survivants: 151

Du berceau à la chambre à gaz: La courte vie de Suzanne Kaminski

Du berceau à la chambre à gaz: La courte vie de Suzanne Kaminski

Ludwig Posener

Ludwig Posener

Kurt Friedrich Posener est un Juif allemand qui se réfugie à Bruxelles, peu après la “Nuit de cristal” du 9 novembre 1938. Son fils, Ludwig, alors âgé de 12 ans, l’accompagne.

Majer Tabakman et Rosa Kibel

Majer Tabakman et Rosa Kibel

Majer Tabakman immigre de Pologne en 1928 et se fixe à Saint-Gilles, une commune de Bruxelles, où il travaille dans la maroquinerie comme coupeur d’empeignes. Rosa Kibel arrive en 1931, également de Pologne.

Couple Landskroner-Reig

Couple Landskroner-Reig

Berta Landskroner et Leib Reig, réfugiés juifs expulsés du Reich en 1939, se fixent à Bruxelles.

La famille Klein-Leszczynski

La famille Klein-Leszczynski

Juifs polonais, Israel Klein immigre en 1928, Laja Leszczynski, en 1931, tous deux de Berlin. Leur fils, Alfons, naît à Anvers en 1932.

La famille Haber-Löw

La famille Haber-Löw

Juifs polonais, Sender Haber, Frimet Löw et leur fille, Sonja, immigrent de Suisse en 1932. Leur fils, Salo, naît à Anvers.

Fiszel Abram Lipszyc

Fiszel Abram Lipszyc

Fiszel Abram Lipszyc, Juif polonais, immigre en 1929. Il se marie avec Anna Majlechowitz sous l’occupation.

La famille Goldsteinas-Vistinezki

La famille Goldsteinas-Vistinezki

Juifs lituaniens, Mendelis Goldsteinas et Hinda Vistinezki immigrent en Belgique, respectivement en 1924 et 1925.

Collection Rachel Souritz

Collection Rachel Souritz

Juive et mère de deux enfants, Rachel Souritz rejoint la résistance pendant la guerre. Elle connaît d’énormes pertes. Son premier compagnon est exécuté ; son père, son frère et sa sœur sont déportés via la caserne Dossin pour ne plus jamais revenir. La guerre terminée, Rachel reste convaincue de l’importance des droits de l’homme pour lesquels elle se battra toute sa vie. Sa fille Paulette De Coninck fait don à Kazerne Dossin de photos et de documents originaux au nom de la famille. Pauline, la sœur de Rachel, retrouve ainsi un visage sur le mur des portraits.