Overlevenden

Max Lanes

Max Lanes

Max Lanes reste brièvement à la caserne Dossin, mais est transféré à la prison de Saint-Gilles, d’où il est déporté à Auschwitz-Birkenau. C’est pourquoi son nom ne figure pas sur les listes de transport. Ses frères Arthur et Gustav ont été déportés de la caserne Dossin.


Notice: Undefined variable: counter in /data/sites/web/kazernedossinmemorial/www/wp-content/themes/memorial/taxonomy-story_cat.php on line 55
Henri Sonnenbluck

Henri Sonnenbluck

Le 15 janvier 1944, le transport 23 quitte la caserne Dossin à Malines pour Auschwitz-Birkenau. Le temps des grands transports est révolu, car de nombreux Juifs se sont cachés ou ont fui. Les 659 personnes du convoi ont toutes été arrêtées après avoir été traquées ou dénoncées.

La famille Sztainke-Zandlowicz

La famille Sztainke-Zandlowicz

Grâce aux aimables femmes Balthus et Allard, les enfants peuvent se cacher au château de Fraiture, où ils survivent à la guerre.

La famille Pioro-Fajwelewicz

La famille Pioro-Fajwelewicz

Toute cette famille de Juifs polonais a été déportée, la plupart de ses membres par le transport 10.

Renée et Nathan Aron Wolf, au parc d’Anvers, peu avant leur déportation Source: KD/Fonds Marinower

La famille Wolf-Marinower

Renée, 5 ans, et Nathan, 3 ans, sont pris dans la nuit du 15 au 16 septembre 1942 à leur domicile de la Kroonstraat, 189, lors de la première grande rafle de la solution finale.

Natan Ramet

Natan Ramet

Natan Ramet naît le 5 juin 1925 à Varsovie. Natan est déporté avec son père le 29 août 1942 par le Transport VI. Avant l’arrivée à Auschwitz le train fait halte à Kosel, où les hommes sont débarqués pour être affectés aux travaux forcés.

La famille Topor

La famille Topor

La Sipo-SD a convoqué au Sammellager, le 17 août, le père âgé de 41 ans, la mère, 48 ans, Szmul Herszek, 17 ans, et même le cadet, Isidor, 12 ans.

La famille Vos-Nabarro

La famille Vos-Nabarro

Juifs hollandais d’Anvers, ouvrier diamantaire de 31 ans, Emilius Vos, Rebecca Nabarro, 28 ans et leurs enfants demeurent dans ce qu’on appelle le quartier juif, périmètre de la deuxième grande rafle nocturne de la solution finale.

Leon Rotstein

Leon Rotstein

Leon Rotsein, Juif russe, immigré en 1929, est arrêté le 7 août 1941 à Charleroi où il réside.

La famille Sztejnberg-Helman

La famille Sztejnberg-Helman

Mendel Majer Sztejnberg, jeune Juif de Kaluszyn en Pologne, entreprend seul son périple vers l’Ouest. Il se fixe à Bruxelles en 1920. Cordonnier, il travaille dans les ateliers de la capitale.

La famille Fingherman

La famille Fingherman

Mosché Fingherman, commerçant roumain, 40 ans, demeure à la Plantin Moretuslei à Anvers-Borgerhout. Son épouse, Rosa Obrijan, 42 ans, est aussi juive roumaine. Leurs enfants sont nés à Anvers.

La famille Grycman-Berkowicz

La famille Grycman-Berkowicz

La famille Grycman-Berkowicz se compose de cinq personnes. Toute la famille, domiciliée alors à Schaerbeek, est arrêtée. Amenés à la caserne Dossin, le 5 octobre, ils n’y restent internés que cinq jours.

La famille Nagiel-Amtmann

La famille Nagiel-Amtmann

La famille Nagiel-Amtmann se compose de quatre personnes, le père Elja Noech Nagiel, la mère Margula Amtmann, et leurs deux enfants, Joseph, né à Anvers en 1940 avant l’invasion du pays, et Félix, né en 1941 à Etterbeek, une commune bruxelloise.

La famille Potaszewicz

La famille Potaszewicz

Szmul Potaszewicz, Juif polonais, arrive en Belgique en 1923. Marie Zawadzka le rejoint un an plus tard. En 1925, leur fille, Juliette, naît à Charleroi.

Ludwig Posener

Ludwig Posener

Kurt Friedrich Posener est un Juif allemand qui se réfugie à Bruxelles, peu après la “Nuit de cristal” du 9 novembre 1938. Son fils, Ludwig, alors âgé de 12 ans, l’accompagne.

La famille Brand

La famille Brand

Baruch Brand et son épouse Ita Berger sont des Juifs originaires de Pologne, installés à Anvers. Leur fille, Augusta Suzanna, naît en décembre 1938.

Szymon Sukiennik

Szymon Sukiennik

Szymon Sukiennik a 6 ans lorsqu’il arrive en Belgique en 1929, avec ses parents, Chana Szumilinski et Rafal Sukiennik, et sa sœur aînée, Liba.

La famille Wekselman

La famille Wekselman

Juif polonais, Moise Wekselman immigre en Belgique en 1919, après la Première Guerre mondiale. Malka Altman quitte la Pologne en 1922 et se fixe à Anvers. Leurs enfants y naissent, Juliette en 1927 et Alice en 1930.

Joseph Hakker

Joseph Hakker

Immigré à 20 ans, Joseph Hakker est un Juif hollandais arrivé en Belgique en 1907, avant la Première Guerre mondiale.

Couple Landskroner-Reig

Couple Landskroner-Reig

Berta Landskroner et Leib Reig, réfugiés juifs expulsés du Reich en 1939, se fixent à Bruxelles.

Fiszel Abram Lipszyc

Fiszel Abram Lipszyc

Fiszel Abram Lipszyc, Juif polonais, immigre en 1929. Il se marie avec Anna Majlechowitz sous l’occupation.

La famille Goldsteinas-Vistinezki

La famille Goldsteinas-Vistinezki

Juifs lituaniens, Mendelis Goldsteinas et Hinda Vistinezki immigrent en Belgique, respectivement en 1924 et 1925.

Paul Halter

Paul Halter

Paul Halter, né à Genève (Suisse), le 10 octobre 1920, immigre à l’âge d’un an avec ses parents, Joseph Halter et Rifka Horowitz, Juifs originaires de Pologne.

La famille Gruszow

La famille Gruszow

Feiwel Gruszow, ouvrier diamantaire, et Ilse Oppenheimer immigrent, le premier de Pologne en 1909, la seconde d’Allemagne en 1928.

Hans Maier

Hans Maier

Juif autrichien réfugié en Belgique en 1939, Hans Maier s’installe à Bruxelles. Il est arrêté à titre de “suspect” le 10 mai 1940 par l’Etat belge encore indépendant.

Rosa Keck

Rosa Keck

Rosa Keck, Tsigane de nationalité allemande, donne naissance à ses deux premiers enfants en Allemagne, Rudolf, à Deutz, près de Cologne, en 1932, et Sophia, à Kreuznach, également dans la région de Cologne, en 1935.

Israel Majer Mandelbaum

Israel Majer Mandelbaum

Robert est le nom de guerre d’Israel Majer Mandelbaum au sein du Comité de Défense des Juifs (CDJ). Juif de Lublin comme sa femme Estera Wajnmann, il immigre avec elle en 1932 à Bruxelles.

La famille Lachman

La famille Lachman

David Lachman, Juif polonais, immigre en 1929 à 6 ans, avec ses parents, son père, Berck, sa mère Garna Kozak et Michel, le cadet de 3 ans.

La famille Chapochnik-Zimmerman

La famille Chapochnik-Zimmerman

La famille Chapochnik-Zimmerman immigre de Roumanie entre 1920 et 1922. Inscrits au registre des Juifs à la fin de 1940, la plupart d’entre eux vivent dans le quartier populaire de Bruxelles qui est aussi le quartier juif.